*** chargement en cours ***
43%43%43%43% 43%

Vous êtes autorisez à effectuer des recherches sur le serveur.

Toutes les transcriptions et requêtes seront conversés sur le SSD principal.



20171210

http://6510705992862179168tQ.43%bId.Hiver.onion
Code de sécurité:
Nombre de téléchargement: 0
READY
RUN
Salut

On est lundi 4, le rythme de la semaine reprend son cours, l’hiver semble avoir déjà repris ses droits avant l’heure. Dans cette nouvelle maison, on ne peut pas dire que le chauffage est top, la chaudière est vieille, et les radiateurs sont mal proportionnés…
Il ne reste que 15 jours de travail avant les petites vacances, c’était un lundi sous le brouillard, qui n’est pas parti de la journée. Un lundi après un weekend neigeux, un lundi frais durant lequel la prudence était de mise. Un sol encore un peu enneigé, dans la brume et la nuit, l’hiver est arrivé bien top cette année. 

Le couvreur est enfin passé mardi, rien de trop grave en fait, juste quelques ardoises qui étaient parties, mais bon il faudra quand même réparer les dégâts que cela a engendrés.

Ce sera un article assez long, on m’a demandé pourquoi je mettais de la musique dans mes articles maintenant. C’est juste que ca me permets de faire passer autrement mon univers à travers mes goûts, c’est quelque chose qui me passionne et qui m’a permis parfois de ressentir de réelles émotions. C’est un langage que je maîtrise plus facilement que tous les autres dialectes humains. C’est une forme d’art qui me correspond assez bien. La musique présente sur le blog me caractérise assez bien, je n’ai pas vraiment de style de prédilection. C’est du feeling, parfois je me suis même demandé si les artistes ou groupes que j’écoutais n’avaient pas eux aussi un léger dysfonctionnement mental à l’intérieur de leur cerveau.
Bref pour répondre à la question, j’ai décidé de consacrer mon temps à des choses plus utiles dans ma vie à long terme que de multiples jeux qui ne dureront pas très longtemps, je finirai par m’en lasser et passer à autre chose. J’avais besoin d’étoffer ma playlist musicale pour mes trajets en voiture, y mettre tous mes titres préférés (les meilleurs) et découvrir ce que j’avais pu manquer ou passer à côté. C’est mon passe-temps du moment ça me permet de me reconnecter avec moi-même. Voir si ce que j’écoutais il y a 10 ou 15 ans me fait toujours ressentir les mêmes choses, c’est difficile à expliquer pourquoi en fait, c’est juste que je m’y suis mis maintenant et c’est un peu prés tout. 
  
Une musique est plus parlante qu’une petite image illustratrice prise sur le net, je pense. Ça en dit plus long.

Si l’argent n’était pas une nécessité absolue dans le monde actuel, j’aurais surement exploré d’autres façons d’occuper ma vie. Je n’aurais pas obligatoirement choisi de travailler rapidement dans le domaine que j’ai choisi. Je ne suis pas malheureux dans ma vie de tous les jours, c’est un compromis de travailler, de devoir avoir un job pour avoir assez d’argent pour vivre aisément et se faire plaisir à côté. Je ne me plains pas, car je sais que parfois ça peut être pire, mais trouver un bon boulot n’est pas une chose aisée, et parfois ça ne le reste pas ad vitam aeternam. Un jour tout bascule et aller au travail, se lever pour devoir faire ses heures de travail et rentrer chez soi peut devenir très pénible. Et il y a des choix à faire. 

Si j’avais pu échapper à tout ça et je ne sais pas si à l’heure actuelle beaucoup de personnes peuvent jouir de ce privilège. J’aurais aimé travailler sur mes passions, peut être pas dans la musique, car c’est grandement difficile de pourvoir tout gérer à la fois, c’est quelque chose qui impliquerait l’addition et l’intrusion d’autre personne dans ce projet. J’aurais vu quelque chose de plus graphique, ça m’aurait amusé d’explorer le monde de la peinture, c’est un médium complexe qui à l’air intéressant à traverser. Je ne sais pas vraiment si j’aurais été doué dans l’art, mais je pense que ça aurait été excitant d’essayer d’exprimer des choses par ce biais. J’aurais surement aussi passé une partie de mon temps à écrire, à essayer de peaufiner mon style, écrire une histoire ne parait pas si complexe, après il faut qu’elle soit bonne. Le plus difficile est d’arriver à transmettre parfaitement le message qu’on essaye de faire transparaître, c’est le plus compliqué. De rendre les phrases simples et harmonieuses, peu importe si j’avais eu le talent ou les relations. Si l’argent n’entrait pas en compte j’aurais voulu vivre pour cela, mais comme on ne peut pas vivre de cela. J’ai dû faire autre chose.


Ça me rend heureux de pouvoir contribuer à ce quelqu’un puisse vivre comme cela avec le moins de contraintes possible. Ce n’est pas toujours simple de combiner ses propres envies avec celles des autres, mélanger sa propre vision avec une autre. C’est un équilibre savant pour améliorer le bonheur de l’un sans trop faire sombrer le sien. Ça ne peut fonctionner si ça rend un des deux malheureux. C’est une contrainte à gérer en plus.



Aujourd’hui, le titre du jour est un titre d’un groupe prééminent de la scène underground Rock des années 90. C’est un groupe qui a toujours essayé de repousser plus loin ses limites, tenté de rechercher ses forces et ses faiblesses à travers leur instrument. Parfois en produisant de superbes compositions musicales, mais parfois en ne faisant que l’inverse, en se rendant trop prolifique. Si c’était de bons musiciens, il n’y avait pas vraiment de chanteur au sein du groupe, donc ce point peut en rebuter plus d’un. C’est un titre Pop/Rock assez mélodieux des années 2000.


UPLOAD COMPLETE
EXIT

Press Ctrl+D pour SAUVEGARDER
Press Ctrl+W pour QUITTER

Vie restante: 0

Enregistrer un commentaire